Choisir ses pensées

Nos pensées, nos émotions et notre comportement sont en interaction permanente.
Par conséquent si l’on veut modifier quelques chose dans notre vie, nous avons la possibilité d’agir à ces trois niveaux.
Cela signifie qu’en choisissant nos pensées, nous pouvons influer sur nos actions et nos émotions.
 
Vous avez déjà certainement connu des journées où rien ne semble aller. Vous vous levez le matin fatigué et vous vous dites que la journée va être difficile. Et évidemment, au fur et à mesure de la journée, votre pensée du matin se confirme. Plus les aléas s’enchaînent et plus vous vous dites que décidément, vous aviez raison, et que cette journée n’en finit pas, peut-être même qu’elle se transforme en cauchemar et vivement ce soir qu’elle se termine enfin, et demain on repartira du bon pied… ?
J’exagère un peu, mais à peine…
Ça nous arrive à tous
Et si...
Et si vous choisissiez alors de changer vos pensées? Plutôt que d’imaginer que le journée va être difficile, pour quoi ne pas choisir de porter votre attention sur ce qu’il a de positif dans cette journée ?
N’importe quoi pourvu que ça vous redonne le sourire et l’envie de vivre la journée.
Le chant d’un oiseau ? Le sourire d’un voisin ? Une musique que vous aimez ?
Peut-être que tout dans la journée ne se passera pas parfaitement (et encore, ceci est à discuter) mais vous aborderez les évènements d’une façon différente. Plutôt que de s’attendre à ce que le pire arrive, ne vaut-il pas mieux décider de penser à ce qu’il y a de bon ?
 
 
Donc, un moyen pour ressentir une émotion positive est d’avoir une pensée positive.
Comme nous l’avons vu, nous avons constamment des pensées sur soi-même et sur le monde, sur ce qui nous arrive, et ce que l’on voit. Ces pensées sont en grande partie automatiques.
 
Choisir ses pensées, c’est d’abord choisir sur quoi l’on porte son attention.
Nous avons par exemple la possibilité de choisir de porter notre attention sur la difficulté à se lever le matin, ou sur le plaisir de commencer une nouvelle journée.
 
Mais choisir ses pensées c’est aussi choisir de changer nos pensées automatiques limitantes, nos croyances sur nous-mêmes et le monde. Nous en parlerons la prochaine fois.
 
Aujourd’hui nous allons voir comment porter son attention sur ce qu’il y a de bon et de beau autour de nous, dans notre vie.
Et ce n’est pas toujours si simple.
 
Nous sommes habitués à voir le coté négatif des choses, nous sommes entourés de personnes qui ressassent en boucle les catastrophes, les mauvaises nouvelles. Il suffit d’allumer la télévision à l’heure du journal. On nous parle déréglement climatique, attentats, dettes, catastrophes, grèves, corruption...
Comment garder le moral en entendant tout ça ?
Je ne parlerai pas ici de la manipulation de masse derrière toutes ces « nouvelles » qui nous sont transmises...
 
Comment vous sentez-vous après avoir regardé le journal télévisé? Si votre réponse est que vous vous sentez un peu déprimé, un peu pessimiste, que vous pensez que tout est fichu, que le monde va à sa perte, peut-être qu’il est temps d’éteindre la télé…
Vous avez le choix. Vous pouvez choisir de porter votre attention sur les nouvelles souvent déprimantes qu’on nous donne, ou choisir de créer votre propre journal dans votre tête avec tout ce que vous avez vu et vécu de bon dans la journée, avec tous les beaux élans de solidarité qui existent aussi dans ce même monde...
 
Et c’est toujours ainsi. Vous avez toujours le choix. Pas forcément de ce qu’il vous arrive, mais toujours de la pensée que vous avez sur ce qu’il vous arrive.
 
 
Et vous, choisissez-vous de voir le bonheur ou le malheur ? La chance ou la malchance ? Qu’est-ce qui vous rend le plus heureux ?
 
Pour résumer , nous pouvons donc, pour nous sentir mieux :
- choisir de voir le coté positif ou neutre des choses,
- ou, quand c’est trop difficile, choisir de porter son attention sur autre chose, une chose qui nous apporte du bonheur, de la joie, de la paix...
 
Et en choisissant votre pensée, vous modifiez votre état émotionnel